Den Gulden Rinck

Snijders Rockoxhuis voordeur rockoxAvant leur mariage, Nicolaas Rockox et Adriana Perez habitaient tous deux déjà la Keizerstraat. Une fois mariés, ils ont emménagé pour un temps dans la maison du père d'Adriana, le marchand et banquier espagnol Luis Perez, située dans cette rue. En 1603 le couple acheta à un négociant allemand la riante Demeure den Gulden Rinck, située en face de cette même rue prestigieuse. Dans les archives, on retrouve une trace de cette demeure remontant à 1532. Un corbeau soutenant une poutre du déambulatoire entourant la cour-jardin la maison Den Gulden Rinck porte la date 1560.

À la mort de Rockox, son neveu Adriaan van Heetvelde hérita de la maison. Une cluse stipulait toutefois qu'en l'absence de descendance, la demeure devait être vendue au profit des pauvres. Il en fut ainsi en 1715. Frans van Simpelvelt emménagea dans la demeure et fit remanier la façade renaissance pour la mettre au goût du jour. La date de 1715 sur la façade en témoigne. Ensuite, la maison a souvent changé de propriétaire. En 1949, elle appartenait à l'asbl Artiestenfonds. Sous l'impulsion de Benoît Roose, elle fut transformée en musée présentant principalement des oeuvres revivalistes. En 1970, KBC a racheté la demeure à l'asbl Artiestenfonds. Sous les auspices de la banque, l'asbl Museum Nicolaas Rockox a été constituée pour restaurer la demeure. Actuellement, elle gère encore toujours ces lieux, témoins d'un riche passé. Le musée Maison Rockox a ouvert ses portes en 1977.